Utilisant la Microscopie Atomique de Force Pour Déterminer des Propriétés Élastiques des Échantillons Biologiques par des Instruments de JPK

Sujets Couverts

Introduction
Le Modèle de Hertz
Délivrances À Considérer
Propriétés Témoin
Domaine En Bonne Santé
Sélection de la Sonde
Exemple d'une Expérience d'Indentation
Préparation de la Sonde
Effectuer des Expériences d'Indentation
Traitement de Données
Test du Système
Conclusion

Introduction

Utilisant la force atomique le microscope (AFM) pour le nanoindentation a apparu pendant qu'un outil utile pour déterminer des propriétés élastiques aiment le module élastique pour des échantillons biologiques (le schéma 1). Les Encorbellements servent de nanoindenters doux permettant le test local de petits et non homogènes échantillons comme des cellules ou des tissus. Pour prévoir le paramètre des modèles variés d'intérêt sont utilisés, mais la plupart d'entre eux est basée sur le modèle de Hertz et étendue pour apparier les conditions expérimentales au sujet de la forme ou de l'épaisseur des pénétrateurs de l'échantillon.

Le Schéma 1. Synthèse du module De Young pour différents matériaux biologiques

L'analyse de Nanomechanical des cellules devient de plus en plus importante dans différentes zones comme le cancer et la biologie du développement. Des Différences dans la raideur de la normale et des cellules pernicieuses ont été trouvées et également le changement du potentiel métastatique avec la raideur cellulaire décroissante peut être marqué. La Détermination de la tension de cortex de cellules des ancêtres de couche de germe de zebrafish a indiqué des différences dans la raideur des cellules ecto, meso et endodermales d'ancêtre. Un Autre exemple de la zone de la biologie du développement est le test mécanique des substrats d'accroissement. Cette application a indiqué le rôle majeur de l'élasticité de modification avec le cahier des charges de lignée de cellules. Non seulement des cellules mais également les composants de leur milieu extracellulaire, comme des fibrilles de collagène ont été testés pour leurs propriétés mécaniques [17]. Le potentiel de cette méthodologie est très utilisé dans biologique et également d'autres disciplines pour décrire des propriétés élastiques de différents modifications et matériaux.

Cet état décrit l'application et la saisie des expériences d'élasticité utilisant la technique d'AFM. Une synthèse du modèle le plus utilisé généralement, le modèle de Hertz est donnée et les limitations de suppositions et de donner droit pour l'usage avec des échantillons biologiques est discutées en détail.

Le Modèle de Hertz

Le modèle de Hertz rapproche l'échantillon comme solide élastique isotrope et linéaire occupant un demi espace étendant infiniment. En Outre on le suppose que le pénétrateur n'est pas déformable et qu'il n'y a aucune interaction supplémentaire entre le pénétrateur et l'échantillon. Si ces conditions sont remplies le module De Young (e) de l'échantillon peut être ajusté ou prévu utilisant le modèle Hertzien. Plusieurs paramètres décrivant les propriétés de la sonde témoin et d'indentation doivent être spécifiés.

Le Schéma 2. Haut - Croquis de l'expérience d'indentation. L'encorbellement est déménagé vers l'échantillon par une distance z (hauteur (mesurée)). L'encorbellement courbe dans le sens inverse (x) tandis que l'échantillon est mis en retrait par l'ä. Enfin l'ä est prévu en soustrayant le fléchissement en porte-à-faux de la hauteur (mesurée). Bas - Schéma de la correction de la hauteur pour que le (x) de courbure en porte-à-faux dérive l'extrémité-échantillon-séparation (courbure d'indentation de force).

Les données obtenues par des mesures d'indentation (mode de spectroscopie de force) sont habituellement des traçages de la force contre le déplacement piézo-électrique, plutôt que la séparation d'échantillon d'extrémité. Pour appliquer le modèle de Hertz, les courbures doivent être converties comme expliqué sur le schéma 2.

Le modèle de Hertz assume l'indentation pour être neglectable par rapport à l'épaisseur d'échantillon, ainsi profondeur d'indentation doit être optimisé. Le modèle de Hertz est admissible pour de petites indentations (dites jusqu'à 5-10% de la hauteur de la cellule, peut-être 200-500 nanomètre) où le substrat n'influence pas les calculs. Il peut y avoir des limitations supplémentaires dans la profondeur d'indentation si le modèle de forme d'extrémité est une approximation. Souvent le modèle parabolique est utilisé si le pénétrateur est une sphère parce qu'il est plus facile d'aller et l'approximation est raisonnable pour de petites indentations. Le logiciel d'IP de JPK offre le montage automatique pour toutes les formes de pénétrateur affichées ici, tellement là n'est plus n'importe quel besoin d'effectuer cette approximation.

Délivrances À Considérer

Le modèle de Hertz effectue plusieurs suppositions qui ne sont pas vraiment contactées si des cellules ou d'autres échantillons biologiques sont examinés.

Dans cette partie ces écarts sont discutés et comment effectuer les mesures les plus fiables.

Propriétés Témoin

Le modèle de Hertz assume le comportement ainsi que la homogénéité élastiques absolus de l'échantillon. Mais la plupart des matériaux biologiques ne sont ni homogènes ni absolument élastiques. L'énergie fournie par le pénétrateur n'est pas arrière complet donnée par une cellule (car elle serait faite par un matériau élastique absolu) mais dissipe dû au comportement visqueux et en plastique qui apparaît également pendant que l'hystérésis entre l'étendre et la pièce de rétraction de la force courbent (Fig. 3). La variabilité du comportement visqueux devient visible si différentes vitesses d'indentation sont testées. Plus le taux de chargement sont élevé, plus l'indentation est petite et plus la raideur apparente est élevée. L'échelle de temps décrivant ce comportement est le temps de relaxation et est différente pour chaque matériau visqueux/visco-élastique. Utilisant des vitesses près du temps de relaxation aura comme conséquence les forces inférieures, parce que le matériau de cellules a le temps pour s'éloigner de la sonde de mise en retrait. Des vitesses Plus Élevées ont comme conséquence un plus de haute résistance du matériau témoin et l'interaction générale est plus élastique (la force a lieu dans la phase avec l'indentation, pas la vitesse). En général il est le meilleur de rester cohérent dans ce paramètre pour avoir les mêmes conditions initiales pour chaque expérience. Mais il ne devrait pas oublier que chaque type de matériau ou de cellules a son propre temps de relaxation puisqu'elles peuvent varier grand en leur composition (taille du noyau, composition du cytosquelette Etc.).

Le Schéma 3. courbure de distance de Force prise sur une cellule vivante de CHO (vitesse 5 µm/s d'échographie). Tracez (rouge) et retracez de courbure l'hystérésis (rouge foncé) d'exposition de manière dégagée dû au comportement visqueux et en plastique de la cellule.

L'Inhomogénéité de l'échantillon peut également avoir comme conséquence les artefacts comme la variation du module De Young selon la profondeur d'indentation, c.-à-d. selon la couche ou le composant le pénétrateur enfonce réellement. Les Cellules ont des composants variés (comme le glycocalix, les extensions de membrane, le noyau, ou les organelles) qui peuvent réfléchir la raideur différente. La remarque de contact souffre également de ces variations et interactions de la sonde et la surface ou les molécules témoin qui couvrent la surface. De Telles courbures affichent souvent une remarque de contact très peu profonde où E est prévu pour être plus doux que l'échantillon est réellement. La raideur « réelle » de l'échantillon seulement est mesurée ainsi quand la sonde atteint la surface correcte qui est après la partie peu profonde de la courbure. Alors l'ajustement n'apparie pas la remarque de contact de la Force-indentation-Courbure (le schéma 4). Mais ce n'est pas étonnant puisque le modèle de Hertz assume la homogénéité de l'échantillon et d'aucune interactions entre l'échantillon et la sonde. En Conclusion, il est toujours important de s'orienter de la part de la courbure qui représente la structure que vous voulez vérifier.

Le Schéma 4. Force contre des courbures d'indentation dérivées d'une cellule, équipée du modèle de Hertz. La même courbure d'abord a été ajustée à une indentation de 200 nanomètre (haut), et en second lieu sur le domaine entier d'indentation de 400 nanomètre (bas). Évidemment la sonde poussée par deux couches différentes puisque la remarque de contact ajustée de la première courbure est différente de la remarque de contact de la deuxième courbure. Le module d'E de la première courbure, décrivant la raideur de la surface de cellules, est environ 16 kPa, celui de la deuxième courbure, on peut assumer que qui est module du te E du cytoplasme, environ 35 kPa.

Domaine En Bonne Santé

Également important il est de trouver le domaine d'ajustement qui doit être utilisé pour donner des résultats optima et reproductibles pour des calculs d'élasticité. Comme décrit dans la partie au-dessus d'E flotte fortement aux indentations très faibles autour de la remarque de contact mais des extensions un plateau avec l'augmentation de l'indentation à augmenter finalement de nouveau, principalement en raison de la raideur de substrat (la lamelle de verre Etc., voient le schéma 5, bas). Ainsi la hauteur de la structure mise en retrait doit fortement être considérée. Le modèle de Hertz est seulement admissible pour de petites indentations (dites jusqu'à 5-10% de la hauteur de la cellule, peut-être 200-500 nanomètre) où le substrat n'influence pas les calculs et où la géométrie de l'indentation apparie la géométrie du pénétrateur. Comme décrit dans la partie de Hertz ci-dessus, la meilleure voie de trouver le domaine optimum est d'enregistrer une courbure de distance de force avec l'indentation relativement élevée et d'ajuster E pour chaque remarque de la courbure correspondante d'indentation de force. Le Traçage E au-dessus de l'indentation indique l'indentation quand E commence à tendre vers une valeur constante qui devrait être employée pour déterminer le module De Young (le schéma 5, moyen).

Mais il peut se produire qu'il n'y a aucun plateau évident, particulièrement en mettant en retrait les échantillons non homogènes. Si une cellule par exemple est examinée juste au-dessus du noyau utilisant un pénétrateur relativement petit (par exemple une pyramide), le noyau peut glisser à partir de sous la sonde et le résultat est une diminution du module mesuré juste après que le noyau a été poussé par la sonde (le schéma 5, haut).

Le Schéma 5. E contre des courbures d'indentation d'une cellule de CHO sondée avec un pénétrateur pyramidal à différentes régions : droit au-dessus du noyau (haut), de la région à côté du noyau (moyen) et approchez-vous de l'arête de la cellule (bas). Le Test juste au-dessus du noyau (haut) ici seulement a transitoirement indiqué la raideur du noyau. Évidemment le noyau a été alors éloigné ayant pour résultat la diminution d'E. Probing une indentation indiquée (moyenne) relativement homogène de région même du cytoplasme commençant à environ 250 nanomètre. L'Indentation de l'arête de cellules (bas) mène à une seconde, augmentation dépendante de substrat d'E commençant aux indentations relativement faibles.

Chacune Des trois courbures du schéma 5 dérive de la même cellule et a été pris avec la même sonde dans exact les mêmes conditions. Quoiqu'il n'y ait « en second lieu » augmentation pas évidente d'E et ainsi de signe pas évident ou particulier d'un effet du substrat en verre pour des les deux le supérieur E contre des courbures d'indentation, l'augmentation de la raideur apparente du centre de cellules à l'arête indique une influence du substrat. Mais ce n'est pas étonnant puisque la hauteur de la cellule au noyau a été mesurée pour être le µm environ 5, à l'entourage du noyau pour être le µm environ 1,3 et à l'arête autour de 0,5 µm. Enfin ces résultats prouvent que l'effet du substrat est non seulement visible par une augmentation d'E dans E contre des courbures d'indentation mais également en augmentant des valeurs d'E à des régions plus minces des cellules.

Sélection de la Sonde

Quel encorbellement devrait être utilisé dépend de la raideur de l'échantillon. En général on peut maintenir dans l'esprit que la raideur de l'encorbellement devrait être autour du domaine de la raideur d'échantillon. Pour les cellules sont très mous et fragiles les encorbellements les plus mous disponibles avec des constantes de source dont environ 10-30 mN/m devraient être utilisés. Pour des échantillons plus raides comme des constantes plus élevées de source de gels d'agarose (30-100 mN/m ou plus) soyez approprié.

Une Autre remarque à considérer est le choix de la forme de pénétrateur. Pour les échantillons biologiques mous elle est recommendée pour utiliser les sondes sphériques puisque la force est appliquée à une zone plus large d'échantillon que soyez le cas si une extrémité pyramidale ou conique tranchante est utilisée, qui a comme conséquence une plus basse pression. Cette pénétration de voie de l'échantillon est évitée. Mais ce n'est pas la seule raison de préférer les pénétrateurs sphériques. Les Cellules ou les tissus sont très non homogènes, se composant de différents composants (noyau, composants cytosquelettiques, organelles…). Pour fournir une impression générale pour de tels pénétrateurs relativement grands non homogènes de matériaux comme 20 petits programmes de µm il est utile.

Pour fournir plus de haute résolution, par exemple aux cellules de test ou aux différentes pièces de cellules, ou augmenter la pression de mettre en retrait des petits programmes plus raides de matériaux de plus petits diamètres peut être utilisé (µm 1-10, selon la définition désirée). Les Sphères ne sont pas toujours la meilleure solution. Si l'échantillon est des cotes très petites ou si différent des zones doivent être testées dans plus de haute résolution (plus haut qu'un micron) les extrémités pyramidales de nitrure de silicium peuvent être une alternative. Un inconvénient de tel des extrémités plus ou moins tranchantes est naturellement ce elles peut pénétrer l'échantillon et mener ainsi à de FAUX calculs du module De Young (généralement une diminution de la raideur).

Mais d'autre part ils moins sont gênés par des structures comme des extensions cellulaires ou des résidus s'étendant du glycocalix que les sphères sont. Les pénétrateurs Sphériques ressentent souvent de telles extensions, et le résultat est une remarque de contact très peu profonde il est extrêmement difficile déterminer que (qui est également la raison pour laquelle il devrait être allé). Un problème plus général qui se pose avec des cellules est les courbures faussées de force, en grande partie affichées car un « épaulement » dans la région de contact (Fig. 6). Ces déformations peuvent dériver du contact avec de petites structures comme les fibres de stress ou les extensions membraneuses, qui glissent alors à partir de la sonde, menant à une deuxième remarque de contact.

Le Schéma 6. Distorted étendent la courbure prise sur une cellule de CHO utilisant un pénétrateur sphérique de 2 µm.

Exemple d'une Expérience d'Indentation

Dans cet exemple le flux de travail pour dériver le module De Young des cellules vivantes de CHO est décrit. Le CellHesion® 200, monté sur un microscope optique de Zeiss (AxioObserver), a été employé pour préparer la sonde sphérique qui allait être utilisée ainsi que pour effectuer des expériences d'indentation Le CellHesion® 200 est un dispositif basé neuf d'AFM, exclusivement développé pour répondre aux besoins d'examiner l'adhérence cellulaire et la mécanique. Un PetriDishHeater™ a été utilisé comme support témoin puisque des cellules ont été développées sur des boîtes de Pétri de WPI. Les cellules ont été maintenues dans des conditions physiologiques pendant l'expérience de totalité (37°C, support mis en mémoire tampon par HEPES).

Préparation de la Sonde

Des pénétrateurs Sphériques peuvent ou être achetés des fournisseurs spéciaux comme des sondes de particules de Novascan (0.6-25 sphère en verre de µm fixée aux encorbellements), ou ils peuvent être faits maisons en collant des sphères sur des encorbellements. Pour un tel encorbellement tipless de but soyez bien adapté. Des Soins doivent être pris si des encorbellements avec des extrémités sont utilisés, particulièrement si de petites sphères sont jointes. C'est parce que la sphère fixera au côté de l'extrémité, plutôt que sur l'extrémité, de sorte que l'extrémité ait toujours une incidence sur l'expérience, particulièrement si le diamètre choisi de sphère est moins que la hauteur d'extrémité. Les encorbellements de Silicium ont des extrémités du µm jusqu'à environ 15. Ainsi les encorbellements tipless seraient un meilleur choix ou au moins des encorbellements de nitrure de silicium qui ont des extrémités plus courtes (µm jusqu'à 5).

Pour cet exemple un encorbellement tipless (la Flèche TL1, NanoWorld, k = 0,03 N/m) avec une sphère jointe de silice (µm de diamètre 11) a été utilisée comme sonde d'indentation (Fig. 7). Les petits programmes de silice ont été fixés à l'encorbellement avec de l'époxyde en deux parties, mais à d'autres adhésifs biocompatibles comme l'adhésif optique sont également bien adapté. Ceci peut facilement être fait en préparant un guide de microscope où des sphères sont déposées sur un part et époxyde sur une Cloison adjacente. Si les petits programmes sont suspendus dans le liquide, une goutte est mise sur le guide et séchée. Une paire de brucelles propres peut également être utilisée pour transférer les petits programmes secs sur le guide, ou pour écarter la solution de petit programme. Alors un peu d'époxyde est répandu très légèrement près des petits programmes utilisant une extrémité de lame ou de pipette.

Le Schéma 7. encorbellement de Tipless avec une sphère de 11 microns jointe

L'encorbellement doit d'abord être plongé dans l'époxyde. Un élan est fait sur une région propre de glace pour trouver la surface. Alors l'extrémité en porte-à-faux est positionnée au-dessus de l'arête de la correction époxyde utilisant les vis de positionnement et une mesure de spectroscopie de force est faite fonctionner pour plonger l'extrémité dans la colle. Un de point de consigne d'environ 0,5 à 1 V devrait être suffisant. S'il y a excessive colle sur l'extrémité elle peut circuler sur le petit programme et l'encastrer. Pour éviter ceci, un ou plusieurs mesures supplémentaires de spectroscopie devraient être exécutées sur une zone en verre propre. Ceci enlèvera la colle excédentaire. En Conclusion, pour fixer une sphère, une autre courbure de force est faite fonctionner avec l'extrémité positionnée au-dessus d'une sphère.

Effectuer des Expériences d'Indentation

La sonde de microsphère a été montée et a aligné comme d'habitude sur la tête d'AFM. La boîte de Pétri de WPI contenant les cellules adhérentes de CHO a été montée à la chaufferette de boîte de Pétri et la température a été réglée à 37°C. L'encorbellement a été alors étalonné, c.-à-d. le déterminé constant de source pour pouvoir spécifier exact la force à appliquer à l'échantillon. Utilisant le NanoWizard® ou le CellHesion200® le gestionnaire d'étalonnage du logiciel de JPK SPM aboutit l'utilisateur par le procédé d'étalonnage, prévoyant la sensibilité en ajustant une courbure de force (prise sur un substrat dur) dans la pièce linéaire de contact et en déterminant la constante de source avec la méthode thermique de bruit. Une Fois Que l'étalonnage est complet, la force de point de consigne désirée peut être écrite dans Newtons (habituellement pico- ou nano-Newtons). Maintenant l'expérience a pu être commencée.

Des courbures de distance de Force ont été prises directement au-dessus du noyau de différentes cellules. Des setpoints Relativement élevés ont été utilisés (nN jusqu'à 4) puisque les propriétés mécaniques de ces cellules étaient inconnues. L'extension/rétractent la vitesse a été réglée à 5 µm/s et la boucle bloquée a été utilisée.

informatique

Le logiciel d'IP de JPK donne la possibilité pour dériver le module De Young des courbures de force fonctionnant par plusieurs phases (Fig. 8). Tous Les fonctionnements doivent être appliqués à la courbure d'étendre depuis elle (normalement ou au moins en liquide) ne contient aucune interaction comme adhérence qui rendent une détermination de la remarque de contact impossible. La première étape du traitement est d'enlever n'importe quel décalage ou d'incliner de la courbure et de trouver la remarque de contact. Par Conséquent les options « Soustraient la spécification de base » et « la remarque de contact de Découverte » doivent être sélectées. Il n'est pas essentiel de déterminer exact la remarque de contact ou le décalage de spécification de base ici puisqu'ils sont des paramètres variables d'ajustement et n'ont pas n'importe quelle influence sur les résultats d'ajustement. N'importe Quelle inclinaison devrait être enlevée de la spécification de base puisque ce n'est pas une partie de l'ajustement de Hertz. La prochaine phase est « hauteur Correcte pour l'encorbellement courbant », une caractéristique technique qui prévoit la profondeur d'indentation en prenant la différence entre le mouvement piézo-électrique et le fléchissement vertical en porte-à-faux dans les ensembles de la longueur. Maintenant les courbures un disponible pour être équipé du modèle de Hertz pour dériver le module De Young. D'Autres valeurs, telles que la « remarque de contact » ajustée et le paramètre « RMS résiduel » de qualité d'ajustement sont également affichées.

Le Schéma 8. Fonctionnements pour dériver le module De Young d'une courbure de force. La première étape est d'enlever n'importe quel décalage ou d'incliner de la spécification de base et de trouver la remarque de contact. Afin d'optimiser la détermination de remarque de contact on peut lisser la courbure. Le prochain et l'étape essentielle est de soustraire la courbure en porte-à-faux du mouvement piézo-électrique pour fournir l'indentation, c.-à-d. une séparation appelée d'échantillon d'extrémité de tunnel neuf est produite. Enfin le modèle de Hertz peut être appliqué. La géométrie du pénétrateur doit être spécifiée ainsi que le coefficient de Poisson (Qui peut être laissé à 0,5 pour des échantillons biologiques) et la plage des données à ajuster.

Si beaucoup de courbures étaient enregistrées il y a la possibilité pour utiliser le traitement par lots où tous les fonctionnements décrits peuvent être appliqués à une série de courbures (à moins d'un répertoire).

Avant le traitement par lots, il est utile d'examiner quelques courbures plus en détail pour trouver le domaine optimal d'ajustement qui peut alors être appliqué à toutes les courbures. Par Conséquent le domaine d'ajustement devrait être augmenté par étapes jusqu'à ce que le module d'E tende vers une valeur constante. Sur le schéma 9 le module De Young dérivé d'une cellule de CHO est tracé dans la dépendance à l'égard l'indentation. Ici E commence à prendre des valeurs constantes à environ 700-800 nanomètre de profondeur d'indentation. Si examinant un choix de courbures, utilisant le traitement par lots, cette valeur devrait être utilisée pour le domaine d'ajustement. Naturellement la qualité de l'ajustement devrait toujours être contrôlée en regardant directement les courbures ou en comparant le RMS résiduel qui est également noté dans le fichier de résultats qui est produit en utilisant le traitement par lots.

Le Schéma 9. E contre la courbure d'indentation d'une cellule de CHO. À environ 700 Niveaux E d'indentation de nanomètre à un domaine constant (PA environ 450).

Test du Système

Le module De Young est employé souvent pour décrire les propriétés mécaniques des cellules et d'autres échantillons. Dans de nombreux cas l'intention de faire de telles expériences est de comparer les résultats à d'autres données, produites par d'autres chercheurs. L'Hiloire par la littérature une trouve toujours des divergences entre les valeurs d'E des expériences assimilées mais exécutées utilisant différents dispositifs. Il est souvent utile D'évaluer comment le système fonctionne mais gagner également une sensation pour la technique et la traiter pour commencer par un échantillon où l'élasticité a été déjà décrite avec un système assimilé. Les Gels des polymères comme l'agarose ou l'alcool polyvinylique sont des échantillons welldescribed qui sont employés souvent pour décrire des principes des mesures d'élasticité.

Pour tester le système sur lequel la cellule expérimente ont été exécutés des 2,5% que le gel d'agarose a été mis en retrait utilisant une sonde sphérique de 11 µm. Puisque les gels d'agarose dans cette concentration sont plus raides que des cellules, des sondes plus raides doivent être utilisées, par exemple avec des constantes de source de 0.5-5 N/m. Dans cet exemple un encorbellement de NSC de mikromasch (4 N/m) ont été utilisés. L'E correspondant contre la courbure d'indentation est affiché sur le schéma 10 affichant un E final d'environ 36 kPa. Cette valeur est conforme bien à la littérature (le schéma 1).

Le Schéma 10. E contre la courbure d'indentation prévue pour une courbure de distance de force prise sur un gel d'agarose de 2,5% utilisant une sonde sphérique de 11 µm avec une constante de source de 4 N/m. L'E final est environ 36 kPa

Conclusion

Malgré quelques limitations le modèle de Hertz est une méthode utile et utilisée généralement d'exprimer les propriétés mécaniques des échantillons biologiques comme des cellules. Il y a quelques délivrances qui devraient être maintenues dans l'esprit tel que le domaine d'ajustement ou la composition de l'échantillon. Les Échantillons biologiques affichent souvent le comportement visco-élastique et ils sont non homogènes, c.-à-d. se composent de différents « matériaux » avec différentes propriétés élastiques. Il est le plus important De le connaître exact que le composant exact est décrit par les résultats pour devenir au courant de l'échantillon et pour régler convenablement les paramètres.

Vu Que toutes ces délivrances aideront à donner des résultats raisonnables et reproductibles.

Les JPK NanoWizard®II ou les CellHesion®200 en combination avec les supports dédiés témoin, comme le PetriDishHeater™ ou le BioCell™, fournissent les moyens d'obtenir des données d'élasticité (parmi nombreux d'autres types de données) pour des échantillons biologiques. Supplémentaire le logiciel d'IP de JPK aide l'utilisateur par toutes les phases à préparer les courbures saisies pour le Hertz traitant et fournit une calculatrice facile à utiliser pour le module De Young.

Source : Instruments de JPK

Pour plus d'informations sur cette source visitez s'il vous plaît les Instruments de JPK

Date Added: Jan 16, 2009 | Updated: Jun 11, 2013

Last Update: 13. June 2013 20:56

Ask A Question

Do you have a question you'd like to ask regarding this article?

Leave your feedback
Submit