Sulfate Hydroxy de Fer - Analyse Thermique Simultanée Utilisant le STA 449 F1 Jupiter® par Netzsch

Sujets Couverts

Introduction
Analyse Thermique Simultanée
Le STA 449 F1 Jupiter® par NETZSCH
Analyse Thermique Simultanée de Sulfate Hydroxy de Fer

Introduction

L'analyse Thermique peut fournir des données de valeur sur la composition témoin pour une large gamme d'applications. Cette note d'application de NETZSCH explique comment la calorimétrie de thermogravimétrie simultanée et à balayage différentiel peut aider à caractériser des minerais.

Analyse Thermique Simultanée

L'analyse thermique Simultanée (STA) est une méthode déterminée pour la caractérisation des matériaux qui se rapporte habituellement à la mesure simultanée des modifications de masse et des effets caloriques d'un échantillon unique étant soumis à un programme réglé de la température. Un appareillage de STA offre plusieurs avantages de base :

  • Tout D'abord, l'analyse thermique simultanée tient compte de la détermination des modifications de masse température-dépendantes (TG) et des effets caloriques (par exemple les températures et des enthalpies de passage de phase) au moyen de DSC dans une mesure unique. La méthode de STA sauvegarde pour cette raison à l'heure et également sur le matériau témoin, qui peut être un avantage grand si ce matériau est cher et/ou difficile de produire.
  • De plus, les résultats de TG et de DSC d'une mesure de STA peuvent vraiment être comparés et marqués les uns avec les autres, puisque les conditions de mesure sont identiques et différence possible en préparation la préparation des échantillons ne doit pas être prise en compte.
  • En Conclusion, la connaissance exacte de la masse actuelle témoin est également toujours donnée, pour la détermination précise d'enthalpie au moyen de DSC.

Le STA 449 F1 Jupiter® par NETZSCH

Avec le STA 449 F1 Jupiter® neuf (voir le schéma 1), cartels souplesse et performance de NETZSCH dans un instrument. Une plage de températures grande de -150°C à 2000°C s'assure que presque toutes les applications possibles des zones telles que la céramique, les métaux, les plastiques et les composés sont couvertes. La stabilité de Température, la décomposition, les passages de phase, les procédés de fonte et les compositions peuvent s'analyser rapidement et largement. Les fonctionnalités du système de haut-charge de facile-à-faire fonctionner une définition de reste dans le domaine de nanogramme (25 NG pour une zone de mesure de mg 5000) et la stabilité à long terme élevée. De plus, les senseurs intégrés tiennent compte des mesures sensibles de DSC avec une reproductibilité élevée et des mesures de la capacité de chaleur particulière. Ces caractéristiques techniques effectuent au STA 449 F1 Jupiter® un outil très utile pour l'analyse thermique des matériaux dans la recherche, le développement et la quality assurance. La variété d'accessoires optionnels permet au système d'être réglé sur beaucoup de différentes circonstances :

  • Fours Variés qui peuvent être facilement inversés par la téléphoniste (ou le double élévateur pivotant optionnel pour deux fours)
  • Commutateur Automatique témoin (ASC) pour jusqu'à 20 échantillons
  • Un système automatique d'évacuation et de remplissage (Autovac), et
  • D'Autres accessoires tels que des creusets dans différents formes et matériaux sont disponibles.

Le Schéma 1. Le STA 449 F1 Jupiter® par NETZSCH

Seul pour STA est le DSC (TM-DSC) température-modulé. Au moyen d'une MILLISECONDE et/ou d'un FTIR-couplage supplémentaires, le STA 449 F1 Jupiter® peut même être employé pour recenser des gaz relâchés de l'échantillon.

Analyse Thermique Simultanée de Sulfate Hydroxy de Fer

Le sulfate hydroxy de Fer (Technicien (OH) AINSI4) est une matière première possible pour la production des traces d'oxyde de fer, qui peuvent être utilisées comme medias de stockage magnétique ou dans les ferrofluids. Le Schéma 2 dépeint les résultats de mesure pour un échantillon du Technicien (OH)4 AINSI qui ont été obtenus avec un STA accouplé à un spectromètre de masse. L'échantillon (m0 = mg 30,58) a été mesuré en ambiance d'azote (70 ml/min) à des tarifs de chauffage de 20 K/min. Ci-dessous 600°C, la mesure de STA-MS affiche à une perte de masse en deux étapes ce qui peut être attribué à la séparation de l'eau avec un numéro de masse de 18. Entre 600°C et 800°C, la séparation de l'anhydride sulfureux avec un numéro de masse de 64 et l'oxygène avec un numéro de masse de 32 peuvent être trouvés. Le produit fini est FeO23 (hématite).

Le Schéma 2. modification De Masse (TG), tarifs d'écoulement de la chaleur (DSC) et courbures de spectromètre de masse (nombres de masse 18, 32 et 64) d'un échantillon du Technicien (OH)4 AINSI

 

Pendant les phases de masse-perte, le signe de DSC affiche deux effets endothermiques avec des enthalpies de 246 J/g et de 1170 J/g.

Cet exemple illustre que les mesures de STA-MS fournissent des informations importantes sur le comportement et la composition de la température, en particulier pour des minerais.

Auteurs : Alexandre Schindler et Jurgen Blumm
Source : « Analyse Thermique Simultanée de Sulfate Hydroxy de Fer », note d'application.

Pour plus d'informations sur cette source, visitez s'il vous plaît NETZSCH-Gerätebau Gmbh.

Date Added: Nov 2, 2009 | Updated: Jun 11, 2013

Last Update: 13. June 2013 23:10

Ask A Question

Do you have a question you'd like to ask regarding this article?

Leave your feedback
Submit