Analyseur de Thermique de la Balance F1 de Netzsch TG 209

Analyseur de Thermique de la Balance F1 de Netzsch TG 209

Une caractérisation Plus Rapide et plus complète des matériaux

Basé en circuit sur 50 ans d'expérience en thermogravimétrie, NETZSCH a développé la Balance F1 de TG 209 de thermobalance®. Cet instrument laisse pour que des analyses soient effectuées encore plus rapidement, plus exactement, et en travers d'une plage de températures étendue.

Deux Fois aussi rapidement au moyen de BeFlat®

Contrairement à d'autres thermobalances, détermination longue de spécification de base ne doit pas normalement être effectuée avec la Balance F1 de TG 209® avant une mesure. Le seul fonctionnement de BeFlat® de la Balance compense automatiquement tous les facteurs externes influençant la mesure. Heures de Ce travail de coupures jusqu'à de 50%, laissant plus de temps disponible, par exemple, pour d'autres mesures.

20 fois plus rapidement dues aux tarifs de chauffage élevés

Le coeur de la Balance F1 de TG 209® est le four micro fait en céramique performante. Il tient compte non seulement pour une plus grande plage de températures témoin de jusqu'à 1100°C, mais également des tarifs de chauffage de jusqu'à 200 K/min. L'utilisateur peut recevoir ainsi les résultats de l'analyse - même à température élevée - dans quelques minutes, c.-à-d. 20 fois plus rapidement que pour d'autres thermobalances.

Une caractérisation Plus complète et plus rapide par le c-DTA® breveté

Avec la Balance F1 de TG 209®, la température d'échantillon est mesurée directement. Des réactions Endo et exothermiques peuvent maintenant être trouvées et l'exposition, par exemple, le point de fusion de l'échantillon, dans le bilan. Ceci fournit considérablement plus d'information sur le comportement d'échantillon sans devoir effectuer d'autres mesures.

Céramique Performante pour une longue durée de vie

La durée de vie du four céramique nouveau et particulièrement conçu - même lorsque vérifiants des matériaux contenant les composants corrosifs - est beaucoup de temps plus longtemps que celui des thermobalances conventionnelles. L'analyse des polymères fluorés ou chlorés n'est pour cette raison aucun problème. Les gaz de réaction et de purge entrent dans le sens matériel et vertical. La Condensation sur les composants mesure-appropriés (supports témoin) peut pour cette raison être exclue. C'est non seulement doux sur le matériau, mais évite également le cas de l'effet de mémoire redouté qui peut fausser des mesures ultérieures dans des systèmes conventionnels.

QMS 403 DAëolos®

Le TG 209 F1 Libra® peut être accouplé au Spectromètre De Masse Quadripolaire QMS 403 DAëolos® et/ou à un Spectromètre de FT-IR ou à CAG-MILLISECONDE. Des Gaz relâchés sont conduits par l'intermédiaire d'une ligne passionnée de capillaire ou de transfert de silice fixée directement dans l'analyseur de gaz, où les éclats volatils peuvent être trouvés vers le bas au pages par minute-domaine pendant la décomposition de l'échantillon.

Données Techniques Principales

  • Plage de températures : DROITE à 1100°C à l'échantillon
  • La température Maximale de four : >1100°C
  • Chauffant et tarifs de refroidissement : 0,001 K/min à 200 K/min
  • Temps de Refroidissement : mn 12 (1100°C à 100°C)
  • Grand choix de mesure : mg 2000
  • Définition : 0,1 µg
  • Volume de creuset Témoin : µl jusqu'à 350
  • Ambiances : inerte, oxydation, réduisant, charge statique, dynamique
  • assemblage Aspirateur-Serré : jusqu'à 10-2 mbar (1 PA)

Briques d'Argile

Les briques d'Argile sont des articles qui sont produits à un à l'échelle commerciale et par conséquent, les coûts doivent être maintenues à un minimum. Par Conséquent, seulement localement les argiles disponibles sont
utilisé. La teneur en minéraux des matières premières peut être des mélanges des argiles réfractaires, des illites, de la montmorillonite, du chlorite, du quartz Etc. Après la formation et le séchage, la brique crue est allumée en fours jusqu'à 1000°C à sa cohérence finale. Souvent des additifs sont également inclus comme la sciure ou le polystyrène pour augmenter la porosité des briques d'argile. La pollution de la production de brique peut être à la charge très élevé de la matière première utilisée. Non seulement l'émission du CO2, de la CO, du NOx, mais également de l'émission de l'À HAUTE FRÉQUENCE et du SO2 doit être considérée et limitée par les solutions primaires (optimisation du procédé d'allumage, des additifs Etc.) ou les procédures secondaires (filtre de poussière, filtre Etc. de fluor).

Conditions D'essai d'Instrumentation et

L'instrument utilisé était le TG 209 F1- QMS 403 Aëolos®. Les conditions d'essai sont cotées ci-dessous :

Plage de températures DROITE… 1000°C
Tarifs de Chauffage 10 K/min
Ambiance Air à 40 ml/min
La masse Témoin mg 21,7
Creuset Alumine
Senseur Type Platinel de TG

Résultats

Les Petites quantités de fluor sont souvent présentes en matériaux d'argile qui sont utilisés dans la production de brique. Utilisant le spectromètre de masse ou le FTIR il est difficile de trouver l'À HAUTE FRÉQUENCE ou le fluor, parce que ces mélanges sont présents seulement dans des traces.

Le Fluor a le nombre de masse 19 et le nombre de masse 20 d'À HAUTE FRÉQUENCE. Ces numéros de masse se produisent quand les grandes quantités de l'eau sont dues relâché à la formation de l'isotope d'oxygène 18 (H218 O +, 20amu) et de H3O+ (19amu). L'argile de brique mesuré affiche l'évolution du fluor à environ 380°C et 800°C (les températures maximales) accusés par le nombre de masse 19 et aucun correspondend de forte intensité de l'eau de représentation du nombre de masse 18.

Other Equipment by this Supplier