États d'Instruments de JPK sur l'Utilisation de l'AFM dans la Recherche En Matière des Sciences de la Vie à l'Université de Wollongong

Published on June 12, 2012 at 8:09 AM

Instruments de JPK, un monde-principal constructeur de l'instrumentation nanoanalytic pour la recherche en sciences de la vie et substance molle, états sur l'utilisation de l'AFM d'étudier les interactions de nanoscale des systèmes biologiques à l'Institut de Recherches de Polymère et (IPRI) au Centre D'excellence d'ARC Intelligents pour la Science d'Electromaterials (AS) de l'Université de Wollongong dans le groupe de M. Michael Higgins.

M. Michael Higgins à l'Institut de Recherches de Polymère et (IPRI) au Centre D'excellence d'ARC Intelligents pour les Sciences d'Electromaterials (AS), Université de Wollongong, Australie, avec son système de JPK NanoWizard® AFM

M. Michael Higgins est actuel un Chargé De Recherches Australien d'ARC à l'Institut de Recherches Intelligent de Polymère (IPRI) dans le Centre D'excellence d'ARC Pour la Science d'Electromaterials (AS) à l'Université de Wollongong (UOW) et la principale recherche sur l'application de la Microscopie de Sonde de Lecture aux systèmes biologiques. L'intérêt et la recherche principaux de M. Higgins s'est concentré sur l'application de l'AFM pour étudier les interactions de nanoscale des systèmes biologiques, y compris les cellules vivantes, les membranes modèles de lipide, interactions uniques de ligand-récepteur, déploiement individuel de protéine, interactions principales de surface-force, ainsi qu'étant concerné dans le développement d'instrument d'AFM. Il a maintenant sur 15 ans d'expérience avec l'AFM dans le domaine de la Biophysique.

M. Higgins a décrit ses objectifs de recherches : « Nous souhaitons développer les conducteurs organiques (CNT, graphene, polymères de conduite) en tant que couches avancées d'électrode dans des applications biologiques, y compris les systèmes in vitro électroniques de culture (par exemple boîtes de Pétri électroniques), les électrodes implantables pour la régénération de tissu et les couches electroactive pour éviter les réactions inflammatoires ou l'adhérence bactérienne. Les lieux pour l'usage de ces matériaux sont que nous pouvons employer l'électrostimulation pour régler des interactions cellulaires. »

Il prolongé : « La motivation est qu'afin de développer avec succès ces types électrodes, nous avons besoin bien mieux d'une compréhension de la surface adjacente de cellulaire-matériau. Par exemple, comment fabriquons-nous ces matériaux de sorte qu'elles établissent un meilleur « rapport » électrique à la cellule vivante ou aux tissus ? Ou comment pouvons-nous armer leurs propriétés dynamiques et electromaterial pour régler des interactions cellulaires ? Celles-ci exigeront une capacité de guider la croissance des cellules vers l'électrode, augmentent l'adhérence de cellule-électrode, règlent la chimie extérieure pour la reconnaissance biomoléculaire et cellulaire, et puis emploient éventuel l'électrostimulation par l'intermédiaire de l'électrode pour régler les interactions cellulaires. »

Après à l'aide d'un grand choix de systèmes commerciaux sur une période de dix ans, l'avènement du JPK NanoWizard® a présenté des moyens neufs de la recherche avancée et de la souplesse expérimentale. « Nous aimons la voie qu'il intègre bien avec des techniques optiques tandis que la cellule Liquide a plusieurs configurations gentilles (par exemple supports de boîte de Pétri, BioCell™ Etc.) qui activent des études sous tension de cellules. Particulièrement pour nous, le domaine des configurations électrochimiques de cellules nous permet d'étudier la molécule unique et les interactions cellulaires en réponse aux electromaterials et à l'électrostimulation différents. »

Last Update: 13. June 2012 05:25

Tell Us What You Think

Do you have a review, update or anything you would like to add to this news story?

Leave your feedback
Submit