Site Sponsors
  • Park Systems - Manufacturer of a complete range of AFM solutions
  • Strem Chemicals - Nanomaterials for R&D
  • Oxford Instruments Nanoanalysis - X-Max Large Area Analytical EDS SDD
Posted in | Nanofluidics

There is 1 related live offer.

Save 25% on magneTherm

Les Chercheurs Développent la Membrane Dynamique Autocurative pour des Applications de Filtration

Published on June 28, 2012 at 7:21 AM

Par Volonté Soutter

Scientifiques des Membranes de DES d'Institut Européen (le CNRS/ENSCM/Université Montpellier 2) et chercheurs d'Institut de Chimie Radicalaire (le CNRS/Aix-Marseille Université) ont fabriqué une membrane dynamique premier-de-son-aimable pour filtrer l'eau.

La Représentation schématique d'une défaillance de membrane (incidence rouge) a immédiatement réparé par l'eau la traversant (bleu). (© Damien Quémener)

La membrane dynamique est capable de changer sa taille de pore autonome en ce qui concerne la pression d'eau. D'ailleurs, c'est capacité autocurative active à réparation automatique quand il se brise, de ce fait fournissant la sécurité améliorée au produit filtré et a amélioré la durée de fonctionnement. Les chercheurs ont conçu la membrane nouvelle basée sur des membranes cellulaires.

La membrane dynamique se compose de trois polymères qui ont la solubilité différente et produisent des micelles où il y a une interaction continue entre les nanoparticles. Ces micelles tendent à être aplaties à l'extérieur jusqu'à une pression particulière, qui a comme conséquence la réduction de la taille du pore de la membrane. Par exemple, la taille du pore de la membrane est approximativement 5 nanomètre à de basses pressions de 0,1 barres et cette taille active la filtration des virus et des macromolécules.

La taille de pore obtient grimpée jusqu'à 1 nanomètre quand la pression est augmentée modérément. Cette taille de pore filtre à l'extérieur des surfactants, des colorants et des sels. D'autre part, la morphologie de la membrane est radicalement changée quand la pression est grimpée jusqu'à 5 barres, qui augmente consécutivement la taille des pores à 100 nanomètre. Cette taille permet la filtration des particules suspendus et des bactéries.

Cette propriété nouvelle permet à la membrane dynamique d'être utilisée pour tous les types de besoins de filtration. D'ailleurs, ces filtres 1.3-µm-thick dynamiques ont la capacité autocurative. L'équilibre matériel qui étreint les micelles ensemble devient affecté quand la membrane se brise. Par Conséquent, afin de remettre en vigueur l'équilibre, les micelles tendent à remplir bris seuls. Par de cette façon, il est possible de réparer un fois de la déchirure 85 plus grand que l'épaisseur de la membrane sans discontinuer le fonctionnement de filtration et sans interférence humaine.

Source : http://www2.cnrs.fr

Last Update: 28. June 2012 08:39

Tell Us What You Think

Do you have a review, update or anything you would like to add to this news story?

Leave your feedback
Submit