Site Sponsors
  • Oxford Instruments Nanoanalysis - X-Max Large Area Analytical EDS SDD
  • Strem Chemicals - Nanomaterials for R&D
  • Park Systems - Manufacturer of a complete range of AFM solutions

Concept Neuf Pour Explorer la Température Ambiante Multiferroics

Published on August 10, 2012 at 3:01 AM

Par G.P. Thomas

Une équipe de recherche aboutie par M. Noriki Terada à partir du Groupe de Diffusion De Neutrons De l'Ensemble de Poutre de Quantum à l'Institut National pour la Science Des Matériaux (NIMS) et M. Yoshihiro Tsujimoto à partir du Centre International de NIMS pour des Matériaux Nanoarchitectonics (MANA) avec l'Université d'Oxford et du Laboratoire d'Appleton de Rutherford a expliqué qu'il est possible de régler en grande partie le diélectrique et les propriétés magnétiques d'un matériau magnétique en remplaçant les atomes non magnétiques par d'autres atomes.

Les diélectriques magnétiques connus sous le nom de multiferroics pourraient être utilisés dans un genre neuf de blocs de mémoires où une magnétisation de contrôles de champ électrique et une polarisation diélectrique de contrôles de champ magnétique, contrairement à la technologie traditionnelle où un champ électrique règle la polarisation diélectrique et une magnétisation de contrôles de champ magnétique. Ces derniers temps, les scientifiques ont recherché les matériaux multiferroic qui expliquent l'immense polarisation ferroélectrique à la température ambiante. Puisque ces matériaux sont rares pour trouver, le développement des matériaux neufs basés sur des concepts nouveaux est exigé.

L'équipe de M. Terada a employé un dispositif ultra-haut de synthèse de pression à NIMS pour synthétiser un spécimen de la qualité supérieure AgFeO2, où les ions non magnétiques de Cu dans l'oxyde CuFeO2 de delafossite ont été totalement remplacés par des ions d'AG, et a expliqué la capacité du matériau neuf pour afficher la polarisation ferroélectrique faute de champ magnétique. L'équipe de M. Terada avec une équipe de recherche au Laboratoire d'Appleton de Rutherford a effectué des enquêtes de haute résolution de diffraction de neutrons sur AgFeO2, et a indiqué la structure cristalline de structure de la rotation du matériau et neuve et a élucidé le mécanisme de la polarisation ferroélectrique pour la première fois.

Ce travail a expliqué la possibilité d'obtenir les propriétés multiferroic par le remontage des ions non magnétiques dans un oxyde de delafossite par d'autres ions non magnétiques, de ce fait fournissant une idée neuve aux études de la température ambiante multiferroic. Cette découverte a pu être utile en développant les matériaux neufs de conversion d'énergie et les souvenirs de la deuxième génération de grande capacité.

Source : http://www.nims.go.jp

Last Update: 12. December 2013 16:44

Tell Us What You Think

Do you have a review, update or anything you would like to add to this news story?

Leave your feedback
Submit