Nanolane Joint le Groupe D'experts International WG1PG8

dans le cadre de sa police totale de qualité, NANOLANE s'est joint car Français membre le groupe d'experts international WG1PG8 « Terminologie pour la mesure de nanoscale et l'instrumentation » s'est dirigée par M. John Miles (Institut National de Mesure, Australie).

Le but de ce Groupe de Projet est de fournir à des parties prenantes, y compris les constructeurs, chercheurs, technologues, conseils en brevets, régulateurs, Etc., une liste complète de conditions et de définitions concernant la mesure et l'instrumentation pour l'usage au nanoscale. La future spécification technique sera applicable mais non limitée aux termes utilisés dans la mesure des propriétés de produit chimique, fonctionnelles et structurelles au nanoscale.

Nanolane est également présent dans le Groupe De Travail 1 (« Terminologie, catégorie et nomenclature ") de la Commission Française d'OIN travaillant sur les premières normes d'OIN et de CEN dans le secteur de Nanotechnologie. La commission Française est plombée par Agence Francaise de NORmalisation (www.afnor.com) et est la structure de miroir du comité technique de nanotechnologie (COMITÉ TECHNIQUE 229) de l'Organisme de Normalisation International (www.iso.org).

Au Sujet de la commission du COMITÉ TECHNIQUE 229 d'OIN :

La commission du COMITÉ TECHNIQUE 229 d'OIN a été formée mi-2005 pour progresser standardisation dans le domaine de la nanotechnologie. Les tâches Particulières d'être entrepris par ISO/TC 229 comprennent des normes se développantes pour :

LE GT1 : Terminologie, catégorie et nomenclature
WG2 : Mesure et caractérisation
WG3 : Santé, sécurité et problèmes environnementaux
WG4 : Caractéristiques de Matériaux

L'étendue de la commission est la standardisation dans le domaine du nanotechnologiesthat comprend l'un ou l'autre ou les deux ce qui suit :

1. Compréhension et contrôle de substance et de procédés au nanoscale, en général, mais pas exclusivement, en-dessous de 100 nanomètres dans un ou plusieurs cotes où le début des phénomènes taille-dépendants active habituellement des applications nouvelles.

2. Employer les propriétés des matériaux de nanoscale qui diffèrent des propriétés de différents atomes, molécules, et substance en vrac, pour produire a amélioré des matériaux, des dispositifs, et des systèmes qui exploitent ces propriétés neuves.

Tell Us What You Think

Do you have a review, update or anything you would like to add to this news story?

Leave your feedback
Submit