Site Sponsors
  • Strem Chemicals - Nanomaterials for R&D
  • Park Systems - Manufacturer of a complete range of AFM solutions
  • Oxford Instruments Nanoanalysis - X-Max Large Area Analytical EDS SDD
Posted in | Nanoelectronics

Les changements de température à l'échelle nanométrique modifie la viscosité liquide pour permettre la conception des matériaux

Published on April 30, 2011 at 6:02 AM

Par Cameron Chai

Une équipe de l'Institut National des Standards and Technology (NIST) travaille avec des chercheurs de l'Université Wesleyan a utilisé l'infographie à l'étude des matériaux formant verre, offrant une description mathématique et physique des impacts température sur la vitesse d'écoulement de ces matériaux.

La plupart des fabricants sont incapables de comprendre liquides visqueux à l'échelle nanométrique. Polymères et matériaux biologiques altérés lorsqu'ils sont refroidis par un liquide d'une épaisseur de goudron-comme à mi-niveau des températures, et se transforment en verre solide à basse température.

Une étude quantifie les propriétés moléculaires de l'acide de batterie, des contenants de plastique et de vitres

Dans certains matériaux délicats de verre formant une petite variation de température peut modifier le matériel de fluides à très visqueux. Dans les fluides fortement ce changement de viscosité est plus lent. Cela affecte le temps nécessaire pour travailler avec un matériau de refroidissement.
Selon le NIST scientifique, Jack Douglas, il est nécessaire de comprendre les procédures physiques sous-jacents impliqués afin de développer un matériau personnalisé.

La viscosité des liquides de verre formant dépend des molécules se déplacer d'autres atomes dans de longues chaînes presque gelé dans un seul endroit. Le résultat de serpent structures de la viscosité accrue du liquide. L'équipe a découvert que le taux de croissance de l'involontaire comme un serpent chaînes correspond à la fragilité des fluides.

Douglas Starr et Francis de l'Université Wesleyan atteint la fragilité du fluide diverses utilisant un modèle informatique qui simule un fluide polymère avec des nano-particules. Ajout des quantités différentes de nano-particules et de modifier leur interaction avec les polymères leur a permis de comprendre comment les changements de température altéré la fluidité et la manière dont le mouvement pôle correspondait à des altérations de propriété du fluide. Douglas dit que cette recherche pourrait permettre la conception du matériel.

Source: http://www.nist.edu

Last Update: 22. October 2011 19:58

Tell Us What You Think

Do you have a review, update or anything you would like to add to this news story?

Leave your feedback
Submit